95769124_590669401563115_821618861237128

MASQUE INNOVANT

Quel est le projet ?

Depuis maintenant quelques mois, Le Faucheur Racing Team a décidé de mettre ses ingénieurs en Génie Mécanique et ses techniciens au service d'entreprises dans le besoin ou pour la bonne cause.


Comme vous le savez, les masques manquaient... L'idée de bon nombre d'entre vous était de faire des masques avec du textile. Or, ce que vous ne savez pas, c'est que le virus est plus petit que les interstices entre les mailles qui qui forment vos textiles.


C'est pourquoi nous avions décidé de nous lancer dans la production de masque chirurgicaux innovants.


Nos masques chirurgicaux sont partis à la DGA pour être examinés et obtenir leur homologation FFP2. En effet, notre production est basée sur un cahier des charges très poussé et orienté FFP2 afin de pouvoir proposer notre produit à grande envergure.

De quoi sont-ils composés ?

Il est très complexe de se procurer des informations et documents sur la composition des masques FFP2. Voici donc notre recette car nous souhaitons que vous nous fassiez confiance et nous souhaitons aussi partager notre savoir surtout en période de crise sanitaire.


Le masque :


Le masque présenté ici sera imprimé en 3D grâce à une imprimante 3D. Nous pourrons donc faire des masques sur mesure pour des commandes unitaires si l'aspect d'urgence venait à diminuer.

Le matériau choisi est très important ! En effet, nous avons opté pour un nanocomposite (PLactive AN1) car il est composé de PLA de très haute qualité et d'un additif nanoparticules de cuivre ayant pour propriété d'être antibactérien. Un matériau restant souple et pouvant  épouser la forme du visage.


Filtre :

Le filtre se compose de deux éléments.


Le premier :

D'un filtre ayant une capture de 92% ou de la superposition de 5 couches de charbons actif ayant une filtre supérieure à 95% et étant de norme FFP2/EN149:2001-A1:2006.


Le deuxième :

Une capsule formée en nids d'abeilles permettant de bien plaquer les couches de charbons actifs les unes contre les autres afin d'avoir une filtration optimale. Il est lui aussi produit à partir de PLactive AN1.


Le dernier élément du masque en lui même sera un loquet servant de verrou afin de maintenir l'ensemble et de garantir le maximum d’efficacité dans la filtration de l'air ambiant. Lui aussi sera fabriqué en PLactive AN1 et aucun jeu n'est toléré.

De quoi avons-nous besoin ?

Pour cela, nous avions besoin de plusieurs choses pour la première série :

- Une imprimante 3D (impression 220*220*440),

- D'un rouleau de PLactive AN1,

- D'une buse 2,45mm,

- De tissus charbon actif et tissus filtrant,

- D'un lot de tissus élastiques.


Coût total : 500€ (hors frais de transport pour les livraisons). Nous avions fait le nécessaire auprès de la DGA et des fournisseurs pour être capable de fabriquer entre 10 et 100 masques dans les 2 semaines.

Résultat :

La conception, la réalisation et la fabrication des masques fut validée par la DGA mais, pour obtenir les normes nécessaires à la vente de ces masques, il nous était demandé d'investir plus de 8 000 €. Notre but étant de protéger les personnes les plus vulnérables, et non pas d'en faire un commerce, nous avons produit les maques pour les personnes les plus proches de la Team, dans le besoin, en attendant l'arrivée de stocks massifs de masques chirurgicaux.